mardi 14 février 2017

Une irresistile envie d'aimer de Meg Cabot

Titre : Une (irrésistible) envie d'aimer

Auteur : Meg Cabot

Edition : Albin Michel

Résumé : Adieu paillettes, robes ultra-moulantes et talons aiguilles ! Heater Wells, ex-Lolita de la pop reconvertie en directrice adjointe de l'université de New York, est toujours aussi à l'aise dans ses baskets. Et plus que jamais folle amoureuse du beau, du sublime, du magnifique Cooper, justement, qui est furieux qu'Heater mène seule l'enquête sur le meurte de Lindsay Combs, la pom-pom girl sauvagement assassinée dans la résidence. Mais, fidèle à elle-même, Heater n'en fait qu'à sa guise. Imprudente et sexy, amoureuse et tête à claques, elle risque cette fois d'y laisser un peu plus que son ancienne garde-robe...

Mon avis : Un deuxième tome très captivant, Heather qui est toujours autant determiné à trouver le tueur du dortoir de la mort, Franchement Cooper devrait la prendre comme coéquipiere, j'ai très bien aimé ce livre. Avec un Jordan qui essaye de se convaincre, qu'il n'aime plus Heather et pourtant il est toujours dans ses pieds quand il le faut pas. J'ai hâte de lire le troisième tome.

Extrait : Cooper desserre enfin son étreinte. Le gamin se laisse tomber sur le sol en position fœtale.
- Tu vas le regretter, mec ! gémit-il en retenant ses larmes. Je te jure que tu vas le regretter !
Cooper cligne des yeux, comme s'il revenait brusquement à lui. Il me jette un coup d'œil et, voyant mon expression, dit d'un ton penaud : 
- Je me suis servi d'une seule main.
Cette explication, si c'en est une, me laisse bouche bée.

- Heather, on s'est tellement inquiétés ! Quand Tania a appelé et qu'on ne t'a pas trouvée...Ne nous refais plus jamais ça, jeune fille ! Si tu dois sortir, tu as intérêt à dire à l'un de nous où tu vas.
Mon regard sidéré passe de Cooper à mon père.
- Tu parles sérieusement ? je demande, incrédule.
- C'est moi qui raccompagne Gavin, déclare Cooper prouvant qu'il a anticipé mon action suivante – l'esquive.
[...]
- Je n'ai pas besoin qu'on me raccompagne ! Insiste Gavin, tandis que Cooper tend la main vers sa veste.
- Peut-être bien, rétorque sombrement Cooper, mais moi, j'ai envie de prendre l'air. Allons-y.

Tu as dis que tu m'aimais
Et ces trucs ca peut pas venir de nulle part
Moi j'te le dis, ça vient du cœur!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire