lundi 30 janvier 2017

50 nuances plus sombres

Titre : 50 nuances plus sombres

Auteur: EL James

Edition: Livre de poche

Résume Ana est convaincue que Christian et elle ne sont pas compatibles. Après leur rupture, la jeune femme commence à travailler pour une maison d'édition. Mais, Christian réapparaît vite dans sa vie. Il l'invite à une soirée. Leur relation passionnée recommence. Cependant, cette fois-ci, tout sera différent : Christian accepte d'essayer d'avoir pour la première fois de sa vie une relation amoureuse. Néanmoins, leur courte séparation a causé chez le jeune homme des problèmes de confiance et une angoisse permanente. Il lui fait une proposition qu'elle ne peut pas refuser. Christian se dévoile et Ana fait face à des personnes ayant marqué le passé de ce dernier.

Mon avis. Il est aussi surprenant et captivant que le premier tome, on sent beaucoup plus l'histoire que le premier... lorsque on lis le premier, on n'imaginerai pas la suite comme ça, j'étais surprise de ce qui se passer dans l'histoire. J'aime beaucoup les personnages principale, Anastasia et Christian. 
Avis des lecteurs
une lectrice donne son avis
Le deuxième est redondant, mas pris tellement de temps à lire. J'ai totalement décrocher

une autre lectrice donne son avis
Le deuxième est celui que j'ai préféré Il y a des rebondissements, Ana s'affirme un peu plus et on découvre de plus en plus Christian.

une autre lectrice donne son avis
moi j'ai bien aimé le tome 2 de cinquante nuances de GREY d'ailleurs c'est le mieux de la série du moins c'est mon avis personnel.

une autre lectrice donne son avis
mon avis sur le tome 2
Sans doute mon préféré le côté sombre de Christian est présent et assez bien travaillé
Anna semble moins niaise
Les scènes de sexe qui pour moi était très pesante à la lecture sont un peu moins présente
On s'attache d'avantage à l aspect psychologique des personnes même si ça aurait mérité plus de travail
Cela reste un roman qui se lit facilement mais pas un Best seller non plus


Une autre lectrice donne son avis
 Alors je ne peux pas dire que j'ai pas aimé ce second tome car je l'ai adoré mais je l'ai moins aime que les 2 autres. Je l'ai trouvé long avec peu d action a mon goût.
Extrait : — Qu'y a-t-il ? souffle-t-il.
Je secoue la tête.
— Je ne suis pas pour toi.
— Quoi ? fait-il, les yeux agrandis par l'inquiétude. Pourquoi dis-tu cela ? Comment peux-tu penser une telle chose ?
— Je ne peux être ce dont tu as besoin.
— Tu es tout ce dont j'ai besoin.
— Le simple fait de te voir avec elle...
Mais je ne parviens pas à finir ma phrase.
— Pourquoi tu me fais ça ? Ça n'a rien à voir avec toi, Ana. C'est elle.
Il inspire brusquement en passant encore une fois la main dans ses cheveux.
— Elle est très malade.
— Mais je l'ai senti... ce que vous aviez en commun.
— Quoi ? Non. 
Il tend la main vers moi et je recule instinctivement. Il laisse retomber sa main en clignant des yeux. Il semble être en pleine crise de panique.
— Tu fuis ? chuchote-t-il, les yeux agrandis par la peur.
Je me tais et m'efforce de rassembler mes pensées éparpillées.
— Tu ne peux pas, m'implore-t-il.
— Christian... je... je...
Je lutte pour me ressaisir. Qu'est-ce que j'essaie de lui dire ? J'ai besoin de temps. De temps pour réfléchir à tout ça. Donne-moi du temps.
— Non. Non !
— Je...
Il jette des regards fous autour de lui. En quête d'inspiration ? Il espère une intervention divine ? Je n'en sais rien.
— Tu ne peux pas partir. Ana, je t'aime !
— Je t'aime aussi, Christian, c'est juste que...
— Non... non ! répète-t-il, désespéré, en portant les deux mains à sa tête.
— Christian...
— Non, souffle-t-il, les pupilles dilatées par la panique.
Et soudain il se laisse tomber à genoux devant moi, la tête baissée, les mains étalées sur ses cuisses. Il inspire profondément et ne bouge plus.
Quoi ?
— Christian, que fais-tu ?

Il garde les yeux baissés, il ne me regarde pas.
— Christian, qu'est-ce que tu fais ? dis-je d'une voix suraiguë.
Il ne bronche pas.
— Christian, regarde-moi !
C'est à mon tour de paniquer.
Il relève la tête sans hésiter et, avec un air totalement passif, me contemple de son regard froid et gris – il est presque serein... Il attend.
Bordel de merde... Christian. Le soumis.
***
- Donc, tu es mon chef, maintenant.
- Techniquement, je suis le chef du chef de ton chef. 
- Et techniquement, je suis une dépravée sans morale, puisque je baise avec le chef du chef de mon chef. "
Christian prend un air renfrogné. "En ce moment, tu ne fais que débattre avec lui.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire