lundi 30 janvier 2017

les couleurs du plaisir de Kathryn Taylor

Titre : les couleurs du plaisir dévoilée

Auteur : Kathryn Taylor

Edition : Red Velvet

Résumé : Grace est tombée sous son emprise, corps et âme... Même si elle sait pertinemment à quel point ses sentiments pour Jonathan Huntington sont dangereux, chaque jour passé en sa compagnie ne fait qu'accroître son amour pour lui. Mais est-il vraiment aussi insensible qu'il en a l'air ? Ou Jonathan ne voit-il, en effet, rien d'autre en elle que ce jouet obéissant ? Et lorsque Grace veut l'obliger à reconnaître ses sentiments, elle déclenche une catastrophe.

Mon avis : Un deuxième tome très perturbant, un amour qui dévoilé mais que on ne sait pas si il est réciproque ou non. J'ai autant aimé ce deuxième tome que le premier. Il est intriguant, on se pose des questions sur ce qu'il va se passer, comment les personnages principale vont réagir par rapport à certaine parole des autres personnages du livre, on à hâte de terminer un chapitre pour en commencer un deuxième, on se pose plein de question par rapport au livre et on a qu'une hâte pouvoir y répondre.
Cet sage est très belle et il me tarde de commencer le 3eme tome, ce sont des livres que je pourrai relire et que je vous conseil avec un grand plaisir.

Extrait : Il m'adressa un regard sceptique, presque malheureux. Brusquement, je ressentis le besoin d'être encore plus près de lui. Alors, je remontai le bas de ma robe et m'installai sur lui, à califourchon. Le tissu froid et humide de son pantalon collait à mes cuisses.
J'entourai son visage de mes deux mains et embrassai doucement sa joue intacte, le côté indemne de sa bouche. Seulement quelques minutes plus tôt, je voulais le quitter, pensant que je ne comptais pas pour lui – que je n'étais qu'une fille parmi tant d'autres, pour reprendre les termes de Yuuto Nagako. Mais maintenant, je pouvais rester. Parce qu'il ne voulait pas me partager. Et parce qu'il faisait pour moi des choses qu'il n'avait encore jamais faites. C'était un début.
Je souris en libérant son visage. Un sentiment de bonheur m'envahit, un sentiment tout nouveau qui me rendit téméraire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire