mardi 14 février 2017

la qûete d'Ewilan d'un monde à l'autre de Pierre Bottero

Titre : la qûete d'Ewilan d'un monde à l'autre

Auteur : Pierre Bottero

Edition : Rageot Poche 

Résumé : En pénétrant accidentellement dans l'univers de Gwendalavir, Camille découvre qu'elle est l'élue sur qui repose la survie de tout un peuple. Après avoir réussi à maîtriser le Don du dessin et terrassé de nombreux ennemis, Camille devient Ewilan... Sa quête lui permet de faire la lumière sur son identité, ses responsabilités, ses aspirations et sa place dans le monde..

Mon avis : La quête d'Ewilan, je l'avais déjà lu en 3eme. Je me souvenais que j'avais bien aimé la saga.
C'est une très belle histoire qui mélange le suspense, la peur et l'aventure. J'aime bien le personnage principal Camille. On se plonge assez rapidement dans l'histoire.
J'aime beaucoup tout ce qui nous plonge dans de l'aventure, on est toujours surpris par ce qui peut arriver aux personnages, et le fait que l'histoire parle d'une dessinatrice sort de l'ordinaire car elle ne dessine pas avec une feuille et un crayon mais avec ces pensées. Ce qui m'a plus est le faite qu'elle veut relevé des défis pour sauver un monde quel ne connais pas.

Extrait : Son ami l'attendait à l'endroit convenu. Habillé de sombre, il se fondait dans l'obscurité et elle ne le remarqua qu'au dernier instant.
- Merci, murmura-t-elle.
- Le crustacé de l'ombre est toujours prêt pour de nouvelles aventures, chef...
Elle lui serra l'épaule.
- On y va ?
Salim hocha la tête.
Ils s'approchèrent discrètement de la grille basse qui entourait le parc du bâtiment. Après un regard circulaire sur la rue déserte, ils l'enjambèrent. Ils contournèrent en silence l'édifice avant de revenir sur leurs pas.
- Tu vois une solution ? fit Camille, dubitative.
Une petite fenêtre sans volets s'ouvrait tout en haut de la façade, au niveau du troisième étage.
- On va passer par là, décréta Salim.
- Nous ne sommes pas des oiseaux, rétorqua Camille. Les cructacés ne volent pas, tu sais.
Le garçon sourit dans l'ombre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire