mercredi 26 avril 2017

Glacé de Bernard Minier

Titre : Glacé

Auteur : Bernard Minier

Edition XO

Genre : Thriller

Prix : 21,90€

Résumé : Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d'une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d'un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée.

Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.

Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière.

Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d'altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?

Les personnages :

Martin Servaz : Un homme que on arrive pas totalement a cerné, il ne laisse pas sortir ces sentiments. Il travail beaucoup, il pense que à son enquête, comme beaucoup policier que l'on vois dans les livres et dans les series télévisé.

Ziegler : Jeune femme qui tien beaucoup à son travail, elle ressemble beaucoup a Martin Servaz, elle pense que a son travail et elle le fais passer avant sa vie de famille.

Diane : Jeune femme que l'on ne voit seulement au second plan, on ne la connais pas.

Mon avis : Un livre qui m'a beaucoup plus, je n'ai jamais su deviner qui pouvais être l'assassin de ce cheval, beaucoup de suspense, j'ai beaucoup aimé ce qui c'est passer tout au long de l'histoire. J'avais regardé la série à a télévision mais je n'avais pas du tout réussi à suivre, j'ai changé de chaine au bout de 10 minute, mais le livre est totalement différent, il m'a absorbe complétement, je n'aurai jamais cru que l'assassin été cette personne, le livre nous oblige d'aller jusqu'au bout pour savoir qui est l'assassin car il n'y a aucun indice qui peut nous mettre la puce a l'oreille. J'ai adorer ce livre.

En conclusion c'est un très bon livre, j'ai beaucoup aimé et je vous le conseil, il y a du suspense, ce qui aime beaucoup les thriller vous allez l'adorer. Bernard Minier était un auteur que je n'avais pas encore lu et je ne très contente d'avoir lu un de ces livres.

Extrait : Tiens , si tu avais le choix au moment des élections entre trois candidats: le premier à moitié paralysé par la polio, souffrant d'hypertension, d'anémie et de nombreuses pathologies lourdes, mentant à l'occasion, consultant une astrologue, trompant sa femme, fumant des cigarettes à la chaîne et buvant trop de martinis; le deuxième obèse, ayant déjà perdu trois élections fait une dépression et deux crises cardiaques, fumant des cigares te s'imbibant le soir au champagne, au porto, au cognac et au whisky avant de perdre deux somnifères; le troisième enfin un héros de guerre décoré, respectant les femmes, aimant les animaux, ne buvant qu'une bière de temps en temps et ne fumant pas, lequel choisirais-tu? Servaz sourit. 
_Je suppose que vous vous attendez à ce que je réponde le troisième?
_Et bien bravo, tu viens de rejeter Roosevelt et Churchill et d'élire Adolf Hitler. Tu vois: les choses ne sont jamais ce qu'elles paraissent.

Mais le mal était là, songea Servaz. Presque palpable : dans ce paysage boisé inondé de soleil, sa présence matérialisée dans ces quatre silhouettes était encore plus évidente. Le mal existe, songea-t-il, et ces quatre hommes en étaient l'une des innombrables incarnations.


Tout le monde ou presque sourit sur une photo. Tout le monde joue désormais, sous l'influence de la médiocrité médiatique globale, se dit Servaz. Beaucoup même sur-jouent leur vie comme s'ils se trouvaient sur une scène. L'apparence et le kitsch sont devenus règles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire