mardi 4 avril 2017

Pas celle que tu crois de Mhairi Mcfarlane

Titre : Pas celle que tu crois

Auteur : Mhairi McFarlane 

Edition : Harlequin

Genre : Romantique

Prix : 14,90€

Résumé : Quand Edie est invitée au mariage d'un collègue à qui elle pensait pourtant plaire et qu'elle doit EN PLUS s'y rendre avec un mec odieux faute de mieux - parce que, oui, elle est seule au monde dans cette épreuve-, elle se dit qu'au moins rien de pire ne peut lui arriver. Jusqu'à ce qu'elle soit surprise dans une situation ambiguë avec le marié, et que la faute retombe entièrement sur elle. Là, vraiment, elle touche le fond.
La voyant lynchée sur les réseaux sociaux et jugée par tout le monde, son boss l'exile à Nottingham pour qu'elle écrive la biographie d'un auteur en vogue, Elliot Owen. Parfait pour repartir de zéro, non? En fait, pas vraiment. Car, pour ce boulot, non seulement Edie retourne habiter chez son père avec sa soeur excentrique, mais, en plus, elle doit apprivoiser cet acteur capricieux et prétentieux.
A ce stade, Edie ne sait plus très bien où elle en est, c'est sûr, mais elle n'a pas trente-six solutions, seulement deux : laisser les autres décider qui elle est ou leur prouver, ainsi qu'à elle-même, qu'elle n'est pas celle qu'ils croient.

Les personnages :

Edie : Une jeune femme qui ne sait pas se faire entendre, elle se laisse marcher sur les pieds, mais grâce a une personne elle arrive a prendre de l'assurance et d'avouer enfin son amour à la personne qu'elle aime. On voit a travers le livre qu'elle est très intelligente et qu'elle peux aller très loin si elle ne se laisserai pas faire.

Elliot : Acteur, pour qui Edie travail, cela ne va pas être toujours facile entre eux mais c'est cela qui donne l'intêret du livre.

Frazer : Personnage secondaire que l'on ne vois pas souvent dans les chapitres, on ne peux pas dire grand chose de lui, il a l'air sympa, et marrant.

Meg : Fille hyper enervante avec tout ces idée sur la nourriture, c'est aussi la sœur de Edie mais ce sont le jour et la nuit c'est deux la.

Mon avis : J'ai eu beaucoup de mal a commencer la lecture, au début je ne trouvais pas intéressant, sa disais toujours la même chose, mais après les choses ont changer et cela ma captivé d'avantage, j'ai bien aimé le personnage de Elliot. Je ne connaissais pas cet auteur mais je vais essayer de trouver d'autre de ces livres a la médiathéque, c'est un très beau livre qui a aussi une morale, vous me direz si vous l'avez trouvé.

En conclusion : Un livre que je ne relirai pas mais que j'ai bien aimé quand même, si vous aimez l'action dans les livres, il ne faut pas le lire car il est très passif. 

Extrait : - Passer du temps avec les personnes qui vous font du bien. C'est l'une des grandes clés d'une vie réussi, non ? 

Une Meg défoncée, deux autres hippies seins à l'air et une voisine sans-gêne qui voulait imposer sa loi...Si la police débarquait, Edie ne voyait pas comment cette histoire pourrait bien se terminer.


  • C’est offert ? aboya une espèce de gentleman-farmer équipé d’un Sonotone, en apercevant le verre qu’Edie tenait à la main.
    Louis et elle avaient été placés à la table fourretout, celle à laquelle les gens n’ont tellement rien en commun qu’il ne faut pas espérer faire la conversation. Leurs voisins de table n’avaient d’ailleurs même pas cherché à faire d’efforts et avaient profité du battement mortel entre le repas et le bal pour s’éparpiller dans la salle. Ne restaient que ce sale bonhomme et sa timorée de femme, elle aussi tout de tweed vêtue.

Ma note 6,5/10 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire